top

top

BIENVENUE !

BIENVENUE !

lundi 10 février 2014

Juste un peu d'amour

On me dit que je devrais la laisser pleurer pour ne pas la laisser gagner. On me dit que je ne devrais pas la prendre dans mes bras pour ne pas l’habituer.
Moi, je crois qu’elle est déjà habituée. Elle est née de ce corps, elle a grandi en lui. C’est sa maison. Elle ne connait que lui. De ce monde, elle ne connait que ma voix, le son des battements de mon cœur, le rythme de ma respiration, l’odeur de ma chair. Elle sait tout de moi. Elle ne sait que moi. Elle pense même que je suis elle, que nous ne sommes qu’une, que je suis la continuité de son corps.

Ce qu’il faudrait en fait, c’est que je la déshabitue.


Que je la force à oublier, très vite, tout ce qu’elle connait, tout ce qu’elle aime. Lui désapprendre le parfum de ma peau et lui refuser les caresses de mes mains. Pourtant, naturellement, instinctivement, elle me cherche, me veut. Plus qu'un besoin, une nécessité. Pas pour vivre, pour survivre.

Et pourquoi ?

Pour qu’elle soit autonome et sage. Pour que je puisse vivre. Pour que je puisse être libre. Mais je suis libre ! C’est elle ma Liberté. S’il faut parler d’esclave, alors c’est moi son bourreau. C’est moi qui ai le pouvoir de la calmer, de l’apaiser, de la soulager. Elle, elle m’a réveillé. Elle m’a rendu consciente. Envolé mes convictions, mes croyances et mes certitudes. Je suis vivante depuis le 16 août 2013. C’est ma plus belle raison de vivre, c’est ma plus belle priorité, c’est ma plus belle finalité. Et je devrais dire « non »  à ses petits bras tendus vers moi, désespérément dressés, à la recherche de cette chaleur qui l’a bercé et rassuré si longtemps ?
Pourquoi m’interdit-on d’aimer ma fille ? Si je la prends dans mes bras, c’est parce que je l’aime ; si je ne la laisse pas pleurer, c’est parce que je l’aime ; si je la respire, la regarde, l’embrasse, la touche, la mange, c’est parce que je l’aime !

C’est quoi ce monde qui nous pousse à aimer nos enfants de loin ?


Pourquoi croire que rassurer son enfant c’est le rendre capricieux ? Pourquoi croire que nous devons être durs pour être juste ? Être sévère et cruel pour éduquer ? Ignorer pour mieux dresser, pour forger le caractère et rendre obéissant. Pourquoi ne pas juste aimer, simplement ?
Cette enfant à qui j’ai donné naissance, elle vient de mon âme, elle vient de mes tripes. Elle a vécu à côté de mon cœur. Je l’ai porté au monde, égoïstement. Parce que j’avais envie d’un bébé. J’avais envie de devenir une maman. Nous avions envie de devenir parents. Mais nous ne pouvons plus être égoïstes ! Je lui dois tout ! 

Elle ne me doit rien. Elle ne me demande rien. Juste mes mains.

Quand sa bouche se tord, que ses yeux s’ouvrent et se dilatent, que ses larmes salent son visage en entier et qu’elle me cherche, qu’elle me cherche de l’intérieur, qu’elle souffre à en oublier qu’elle n’est plus EN moi, je ne peux pas rester sur le pas de la porte ! Je ne peux pas me convaincre que c'est pour son bien. Pour son autonomie. Je veux, je dois la toucher, la serrer, prendre sa peine, prendre sa colère, sa peur. Il faut que je la protège, il faut que je l’aime, que je la berce sans retenu, sans limite pour retrouver son sourire.

Et je la bercerai. Aussi longtemps que je lui suffirait. Et je la serrerai, aussi longtemps qu'elle le voudra.

Et si je préfère lui enseigner l’amour, la tendresse et la bonté plutôt que la frustration, la colère et la violence, ça veut dire que je suis laxiste? Et si je crois, moi, qu’un enfant mérite qu’on lui laisse le temps de découvrir tout ça par lui-même? Si finalement notre rôle n’était que d’accompagner, d’écouter, de conseiller, de guider ? Le soutenir, l’épauler, lui parler, le regarder nous fixer avec ses yeux pleins de larmes ou de colère ou d’incompréhension et l’aider à grandir. Doucement, calmement, sans écouter ces menaces d’enfant roi capricieux. 

L’aimer comme on aimerait être aimé. Être les parents qu’on aurait aimé avoir. En faire l’adulte qu’on aurait aimé être.

Je ne comprends pas ces parents qui laissent pleurer un enfant pour le dompter. Pour mettre fin à un « caprice ». Pour lui apprendre à bien se comporter. On a tous des envies, brutales ou réfléchies. Sauf que nous, adultes, nous arrivons (plus ou moins) à gérer nos émotions. Et si on consolait au lieu de gronder ? Et si on le prendrait ces bras cet enfant, pour le rassurer,  au lieu de le punir et de le laisser dans ses larmes. Lui dire qu’on le comprend, qu’on sait à quel point c’est décevant et frustrant de ne pas avoir ce que l’on veut ! 
Juste l’aider à contrôler sa colère et à apprivoiser ses émotions. Le traiter comme l’être humain qu’il est.
Pourquoi vouloir respecter son enfant semble si dingue ? Je veux l’aimer pour ce qu’elle est, je veux la pousser à devenir une petite fille épanouie et heureuse. Je veux voir cette petite fille devenir une femme sûre d’elle et aimante. 

Aimer pour être aimer.

Souvent, je me demande ce à quoi l’on pense à la fin de sa vie.

Je sais à quoi moi je penserai. A la vie que j’ai créée. A ce minuscule poing fermé au bout de ce si petit bras. A l'odeur de ses cheveux, à la douceur de son cou, aux plis de ces cuisses. A ce corps brulant qui vient d’un autre univers et que j’ai serré contre mon cœur, cette toute première fois. A toutes les autres fois. A ces yeux qui me cherchent dès que je quitte une pièce. A cette bouche qui est bien plus belle quand elle sourit que quand elle crie. A Elle. C’est à elle que je penserais. C’est à elle que je pense tous les jours. 

Et s’il n’était question que d’amour ?

Juste un peu d’amour pour sécher des larmes.
Juste un peu d’amour pour rendre un enfant heureux et libre.
Juste un peu d’amour pour ne pas voir s’éteindre la lumière dans ses yeux.
Juste un peu d’amour pour ce sourire et ce rire.
Juste un peu d’amour aujourd’hui pour demain.

 Juste un peu d’amour...



33 commentaires:

  1. Quel billet.... Magnifique, j'en ai les larmes aux yeux.....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. 2 ans plus tard...j ai pleuré comme une madeleine. ..c'est juste magnifique. .chapeau..merci.. (ma fille m a transféré ce texte..elle est maman depuis 1 mois et a bien décidé de s occuper de sa fille comme elle le sent)

      Supprimer
  2. Comme d'habitude MERCI!
    Merci de pour tes billets déculpabilisant.
    Tu as raison, c'est de cette façon que je souhaite aimer mon fils.
    Nous ne laissons pas pleurer La Bille et il nous le rend bien. Et étonnamment ce sont ceux qui me disent de le laisser pleurer qui finalement le trouvent très souriant et sociable...Comme quoi!

    RépondreSupprimer
  3. Je lis tes mots et j'ai l'impression de lire ceux que j'aurais pu écrire. Oui oui oui, je suis entièrement d'accord avec toi à 2000%!
    Et merci, j'ai juste envie d'aller chercher ma grande à l'école et de la serrer contre moi! et d'aller chercher ma puce et de la serrer dans mes bras aussi (mais elle dort, je vais patienter!).
    Un jour tu as écris "Je t'aime" sur un de mes billets... aujourd'hui c'est mon tour!
    Juste un peu d'amour... et toi aussi je t'aime!

    RépondreSupprimer
  4. whaou
    "pourquoi vouloir respecter son enfant semble si dingue"
    j'ai l'impression de remuer cette phrase dans tout les sens depuis 2 ans et demi .. parce que je dors avec ..parce que j'ai allaiter deux ans et deux mois .. avec un co allaitement .. parce que je porte parce que je materne parce que je pleure toujours quand elles se font mal .. parceque je sais pas être autrement que comme je suis :o
    magnifique billet :)
    jte suis pas depuis longtemps puisque jt'ai vu sur le groupe facebook des maternantes que récemment .. mais j'apprécie beaucoup tes billets..

    RépondreSupprimer
  5. Je suis bien d'accord. J'ai refusé de mettre bébé dans son lit tant que je ne me suis pas sentie prête. J'ai refusé de le laisser pleurer. J'ai continué à le prendre dans mes bras quand il en avait besoin. Aujourd'hui il a 8 mois. Parfois il a besoin d'un calin, parfois il a besoin d'être loin. Il prend son autonomie mais il est aussi mon petit bébé à moi. Et au moins j'ai l'impression d'en avoir profité pleinement. Encore aujourd'hui je refuse de placer sa poussette face au monde. Ce n'est pas qu'il n'est pas prêt. C'est moi qui ne le suis pas. Et vu comme il se réveille parfois d'un oeil juste pour vérifier que je suis toujours là, je pense qu'il en a besoin lui aussi. Et j'ai pas envie d'en faire un gamin angoissé.

    RépondreSupprimer
  6. http://lajournalisteitpinketgreen.over-blog.com/2013/11/la-th%C3%A9orie-du-r%C3%A9servoir.html

    j'adore ce billet

    RépondreSupprimer
  7. Moi aussi je partage ton opinion, je la berce et je la couvre de bisous et je ne la laisse pas pleurer...j'ai vu qu'un bébé qu'on rassure est un adulte qui a confiance en lui...et je pense que c'est vrai!
    MERCI pour ce joli billet!
    Aline

    RépondreSupprimer
  8. c'est tout ce en quoi je crois. J'en ai les poils qui se dressent sur les bras... Très beau, très émouvant, très vrai... simplement... Je me permet de partager ton article...

    RépondreSupprimer
  9. Juste parfait.
    Ce billet est juste parfait.
    J'en chiale.
    Merci.

    RépondreSupprimer
  10. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
  11. Mais ouiiiiiiiiiiiiii ! C'est tellement juste. Et si bien écrit :)

    RépondreSupprimer
  12. Bonjour,

    Je viens de lire cet article car il a été partagé sur une page Facebook que je suis de façon journalière... Et bien.. J'ai pleuré tout du long.. J'ai trois enfants dont la dernière qui a 5 mois et c'est tout à fait ce que je ressens. Merci à toi.

    RépondreSupprimer
  13. woow juste wooww. Tellement vrai un enfant ne peut avoir de caprices!! il faut répondre à leur besoins et signes!!C'est tellement important pour eux..











    RépondreSupprimer
  14. J'adhère totalement ! Je ne comprends pas comment font les parents qui laissent pleurer, comment ils résistent à l'envie irrépressible de prendre bébé dans les bras pour le rassurer, le cajoler...

    Y'en a beaucoup des gens dans ton entourage qui te disent de laisser pleurer ? Je ils souvent des témoignages de famille & amis encombrants, j'ai la chance qu'on me foute la paix (en même temps, habiter à 700 km de la famille, ça joue).

    RépondreSupprimer
  15. Merci pour ce billet tout simplement. Ca me conforte :)

    RépondreSupprimer
  16. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
  17. J'étais persuadée d'avoir déjà commenté ce billet. Je le relis une deuxième fois avec autant d'admiration, tant pour le fond que pour la forme. Enfin quelqu'un qui ne conseille pas de "laisser pleurer". Merci

    RépondreSupprimer
  18. Merci pour ce billet!!! Je découvre ce blog et je partage totalement ce point de vue. Ma merveille a trois mois et quand elle avait 3 jours, certaines me conseillaient déjà de me détacher d'elle, de la laisser faire ses poumons etc. Je n'ai pas écouté ces "conseils" et je passe pour une mère exclusive, qui crée une enfant capricieuse... Tant pis pour eux, ma fille est souriante, heureuse et ne pleure quasiment jamais, à leur grand damn...
    Merci beaucoup!!
    K

    RépondreSupprimer
  19. Magnifique texte !!! Merci !!! ça me fait toujours un bien fou de lire que d'autres pensent comme moi, que je ne suis pas seule!! Mes enfants on maintenant 7 et presque-6 ans, ils ont été portés, cododotés et allaités tant qu'ils en ont eu besoin... Et ils ne sont pas du tout capricieux ou enfant-rois !!! Ils savent respecter les autres comme ils ont été respectés eux-même, ça leur semble naturel.. c'est naturel d'ailleurs !! :-)

    RépondreSupprimer
  20. Juste magnifique! C'est aussi simple, ce qu'ils recherchent c'est de l'amour! Merci.

    RépondreSupprimer
  21. juste sublime difficile de retenir mes larmes ...mon baby boy est né le 15.08.13 mes sentiments sont identiques....
    merci de publier de si belles paroles.

    RépondreSupprimer
  22. Magnifique texte ! Je découvre ton blog et je l'adore déjà ! Je me reconnais tellememt dans ce qur tu racontes. Les larmes ont coulé je n'ai pas pu me retenir. Que c'est beau.
    Merci de partager avec nous de si belles choses.

    http://loveandmilk.com

    RépondreSupprimer
  23. Merci pour ces bons moments sur votre blog. Je suis souvent au poste pour regarder (encore et toujours) ces merveilleux articles que vous partagé. Vraiment très intéressant. Bonne continuation à vous !

    Voyance par mail ; Voyance gratuite par mail

    RépondreSupprimer
  24. Votre site internet me plaît ainsi que ce qu'il y a dedans. A mon tour donc de vous dire bravo pour sa réalisation et de vous souhaiter bon courage pour les mises à jour.
    voyance par mail gratuite

    RépondreSupprimer
  25. Merci pour ces mots si juste et si vrai, merci pour ces mots dans lesquels je retrouve totalement mes émotions profondes. En fait juste Merci.

    RépondreSupprimer
  26. Agréablement surprise par la découverte de votre site si joli et tellement original , tout y est bien conçu et très beau avec beaucoup de choix, c’est une merveille .

    voyance gratuite par email

    RépondreSupprimer
  27. Un site adorable que je viens de découvrir par hasard, bravo !!
    voyance gratuite en ligne

    RépondreSupprimer
  28. un site de cartes adorables que je découvre par hasard et pour mon plus grand plaisir, bravo !!

    voyance gratuite

    RépondreSupprimer
  29. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
  30. Merci, je eme bat en ce moment contre tous, même le papa pour faire exactement comme je le sens avec mon peti bout de 3 mois, j'allaite, je materne. Je bisouille, j'aime je laisse pas pleurer, je porte en écharpe,... bref je rassure j'aime, j'accompagne et heureusement je suis soutenue par un petit nombre comparé au remarque qu'on le fait...
    Merci pour ce texte que je viens de découvrir

    RépondreSupprimer
  31. Bonjour je découvre ce billet suite à un partage Facebook. ...Comment dire. ..J'ai 5 enfants dont 3 que j'élève mais que je n'ai pas conçu. ...Elles sont heureuse épanouie on est très fusionnel et très complices ...Mais un grand merci pour ce texte qui permet de se remettre en question. ..d'avoir c'est vrai certain regret il n'y aura pas de 6 (pas malade à ce point lol) mais si il y avait je ne reproduirai pas et grâce à toi je vois les choses autrement....J'ai suivi bêtement ce que ts me disais sans recul sans expérience. Au départ non car elle ne supportais pas de ne pas être dans mes bras et à force je l'ai pose suite à tout ses conseils...Après avoir lu tes mots je ne ferai plus les mêmes erreurs et je suivrai juste mon coeur et mon instinct en envoyant tt le monde se faire empapaouté lol bisous

    RépondreSupprimer
  32. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer